Les séjours de ruptures

DESCRIPTION

Un lieu de vie et d’accueil :

Le bateau, un voilier de 50 pieds (15 mètres environ), armé pour la navigation hauturière pouvant accueillir entre 4 et 6 jeunes avec des problématiquesmultiples.

Il sera amarré sur le port de Gruissan.

Une équipe pluridisciplinaire

À bord / en mer :

Le « couple thérapeutique ». Il alterne tous les 7 à 15 jours. Il constitue le noyau ressource au quotidien. Il accompagne, dans les diverses activités proposées, à l’image d’une « cellule familiale ». Il permet une plus grande proximité lors des échanges de la vie au quotidien.

Il comprend :

  • Un.e Skipper.euse professionnel.le (enrôlé.e à l’Établissement National des Invalides de la Marine, ENIM), salarié de l’association ;
  • Un.e Educateur.ice et/ou infirmier.ère (salarié de l’association ou de l’organisme adresseur), salarié de l’association.

À terre :

Pour s’occuper de la communication et du suivi avec les partenaires, de la logistique, mais aussi et surtout pour proposer un bilan bimensuel et ainsi assurer un suivi éducatif personnalisé sur le long terme à chaque jeune.

Notre équipe à terre sera composée :

  • D’un.e psychologue à temps partiel pour un travail psychique
  • Un.e chef.fe de service coordinateur.rice ;
  • D’un.e directeur.rice technique logistique, budget, technique.

LE programme

Des séjours de rupture de huit mois avec une aire de navigation comprise entre la méditerranée et l’Atlantique nord.

Le programme reposera sur des objectifs particuliers à la jeunesse dite « à problématiques multiples ». Le séjour sera construit et réalisé pour et en collaboration les jeunes accueillis :

  • l’entretien du navire,
  • la vie à bord,
  • la participation à la navigation.

En amont, une phase d’embarquement et de préparation. Les jeunes seront accueillis et reçu au moins une fois par les organisateurs pour obtenir leur engagement éclairé dans l’expédition.

Ensuite, un temps d’immersion de deux semaines, de façon à ce que chaque jeunes intègre les enjeux et prennent pleinement la mesure de leur décision avant l’embarcation.

Le public

Il est très difficile de cerner définitivement ou catégoriquement un public « cible ».

Nous voulons prioritairement porter le principe d’inclusion sociale.

Les questionnements émergent par la rencontre de la différence. Notre projet concernera donc des mineurs garçon ou fille de 14 ans à 17 ans, pour qui les mots clés suivant résonneront :

  • déviants
  • décrochage scolaire
  • éloignement de l’emploi
  • proche de la prison
  • proche de l’hôpital
  • envie / besoin d’une rupture.

Le second principe fondamentale sera celui du volontariat. Les jeunes accueillis le seront par choix.

Le troisième est celui de l’ engagement éclairé. Parce que la notion du choix individuel est souvent à la base des problématiques de ces jeunes.

Le contenu des séjours

L’entretien quotidien du navire :

C’est le pilier de l’entreprise. Il donne un rythme, impose un prendre soin, une routine dans une tâche parfois pénible.

La répartition des tâches s’effectura avec une rotation dans la répartition des rôles. Quatre postes seront souhaitable :

  • extérieurs : c’est propreté et hygiènes des locaux,
  • intérieurs : c’est propreté et hygiènes des locaux,
  • confection repas  : cela va de l’élaboration jusqu’au service en passant par les courses
  • quartier libre : la récompense pour le travail accompli, le temps de repos.

Ils seront à répartir dans un emploi du temps prédéfini et strict. Les jeunes seront accompagnés tout d’abord, puis laissés de plus en plus autonomes en fonction de leurs avancées.

La navigation :

La barre ne doit être tenue que par les jeunes accueillis.

Le but est de renforcer la solidarité, l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités (sauf entrée au port et extrême urgence…).

De la même façon, toutes les manœuvres doivent être effectuées par les personnes accueillies qui ne sont pas à la barre à ce moment et/ou en état de manœuvrer.

Les activités :

Elles seront construites en fonction, mais aussi avec le public.

Le milieu maritime  est un milieu naturel qui sensibilise à la protection de l’environnment.

Les  activités peuvent revêtir plusieurs aspects:

– Escapade en milieu sauvage, ou culturel, d’un ou plusieurs jours avec des objectifs simples, cohérents et adaptés (culturel, social, défi…)

– Quelque chose de plus élaboré comme un projet d’entraide autour de l’écologie, de la protection de l’environnement,

– Elles peuvent aussi revêtir un caractère d’insertion sociale ou de formation professionnelle. Il est possible d’imaginer un partenariat entre associations européennes pour partager des projets humanitaires, d’entraide…

Ces activités seront le pivot de renarcissisation des jeunes accueillis.

Nous contacter