Amer

Air Marin Expérience Rupture

L'AMER est une association en cours de création

Pour que notre projet puisse voir le jour, nous avons besoin de vous !
Nous recherchons activement un voiliers, des fonds et des compétences : Skipeur.euse.s / éducateur.ice.s / partenaire.s...
N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

L'Amer

Un Amer, pour n’importe quel navigateur, c’est un point de repère à Terre, fixe et identifiable sans ambiguïté. Un point de repère qui permet d’éviter les écueils et de rentrer au port sain et sauf.

L’Amer, c’est aussi le nom que nous donnons au projet que nous sommes en train de porter sur les côtes du pays de l’Aude. 

Amer, comme « Air Marin, Expérience Rupture », un équipage qui réunit des compétences plurielles avec une volonté de mettre en commun et de partager. 

Amer, comme des séjours de rupture de plusieurs semaines en voiliers pour des personnes qui ont besoin de faire une parenthèse dans leur vie, qui veulent s’autoriser un temps pour réfléchir.

L’Amer, enfin, c’est aussi  un pôle de réflexion collectif pour des structures  qui souhaitent renforcer la cohésion dans leur équipe en soutenant un projet socialement innovant.

Notre projet

“Besoin d’air marin?  Ensemble, expérimentons la rupture!”

L’histoire part d’une rencontre entre un jeune étudiant en psychologie et un milieu, celui de la navigation à voile.

Je suis Jules, porteur initial du projet. Anciennement skipper, enregistré à la marine marchande sous divers pavillons, je suis aujourd’hui infirmier dans un établissement de soins psychiatriques accueillant des personnes détenues à Toulouse.

J’ai eu, auparavant, une expérience professionnelle éducative de deux ans, dans le Centre Éducatif Renforcé Maritime  » Sillage », basé à Saint-Nazaire. C’est là que l’idée concrète de créer un jour mon propre lieu de vie et d’accueil à bord d’un voilier a émergé. Pour cela, j’ai  obtenu mon diplôme d’infirmier, je me suis formé et spécialisé dans l’accompagnement des personnes avec un parcours judiciaire et/ou de déviance. Le choix du soin a été guidé chez moi par la notion de lien perpétuel entre le corps et l’esprit.

Il y a deux ans, la région s’est élargie. Nous avons vu les côtes de la mer méditerranée se rapprocher d’autant. Ce fût pour moi l’événement déclencheur.

J’ai rencontré Cathy. Plus âgée, ancienne éducatrice spécialisée, formée en ingénierie sociale et qui vient de quitter son poste de responsable d’équipe dans un Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile. Elle a été séduite et a décidé de soutenir ce projet avec moi. Elle a apporté l’idée d’inclusion sociale en proposant la possibilité d’élargir la navigation à d’autres publics, de ne pas se restreindre à la délinquance mais d’y inclure, le handicap, l’isolement social, et pourquoi pas de réfléchir à un accompagnement pour majeurs…

Un peu plus tard, Marie, une amie, experte en communication et en réseau web a, elle aussi, décidé de soutenir notre projet sur un plan numérique. Éloignée des pratiques éducatives ou institutionnelles, elle met bénévolement ses compétences au profit du projet pour le porter sur internet. Elle nous apporte également un regard différent car elle a une expérience entrepreneuriale.E

Nos besoins

Pour que notre projet puisse voire le jour, nous sommes actuellement à la recherche de partenaires et mécènes.

Soutenus et suivi par le dispositif Catalis :  http://www.catalis.coop/

et la Ruche associative : http://www.larucheassociative.org/

Notre équipe

Jules Despréaux • Président de l'association

Jules Despréaux

Président et fondateur

Skipper professionnel

Aujourd’hui : Infirmier en psychiatrie auprès de détenus.

Hier : Éducateur en Centre Éducatif Renforcé maritimes.

Catherine Larroque

RESPONSABLE ÉDUCATIF

Responsable d’équipe en Centre d’Accueil pour les Demandeurs d’Asile.

Spécialiste en ingénierie sociale et éducatrice spécialisée.

Marie Sandré

Chargée de communication

Responsable pédagogique freelance

Spécialiste en ingénierie pédagogique et nouvelles technologies

Nous contacter